Préparez les bougies et les groupes électrogènes, les coupures d’électricité deviendront réalité.

Fin de ce mois, le gouvernement fédéral devra décider définitivement sur la prolongation ou pas du nucléaire en Belgique. Ce mardi 16 novembre 2021 en commission parlementaire, Elia a présenté la situation belge en matière de sécurité d’approvisionnement pour l’hiver 2025-2026.


La ministre de l’énergie a imposé par arrêté ministériel du 31/03/2021 à Elia les hypothèses à prendre en compte pour assurer la sécurité d’approvisionnement du pays.


Le moins que l’on puisse dire est qu’il y a un gros problème dans le raisonnement proposé. En effet pour supporter un pic de consommation estimé par Elia à l’hiver 2025-2026 de 13.767MW, la Belgique n’aurait besoin que de 4.559MW de nouvelles capacités ?


Par un tour de magie, on surestime volontairement les capacités d’importations venant de l’étranger en particulier venant de Grande-Bretagne et de France pour au moins 1000MW. Enfin dans les capacités éligibles au CRM, près de 3.800MW n’ont pas remis offre parce que les conditions financières du CRM n’assurent pas une rentabilité suffisante. Dans la présentation d’Elia on considère pourtant que ces capacités seront disponibles à la pointe de l’hiver 2025-26 soit après la sortie totale du nucléaire.


De qui se moque-t-on ? Ainsi donc on va jeter ente 7 et 8.000 emplois pour fermer totalement une filière pourtant absolument nécessaire pour assurer cette sécurité d’approvisionnement.


L’accord de gouvernement est clair, il y aura prolongation de 2 réacteurs s’il y a un problème d’approvisionnement or celui-ci est évident.


Pire Elia ne parle que de l’hiver 2025-2026, il n’y aurait donc aucun problème avant et après 2025 ? Vu l’électrification du parc automobile à l’horizon 2025 (obligatoire pour les voitures de société) et l’abandon des moyens de chauffage thermique et leur remplacement par des pompes à chaleur donc une augmentation de la consommation électrique (cf Plan Climat de la Région Flamande), le chiffre d’Elia de 13.767MW est-il calibré correctement ?


Compte tenu de l’incertitude sur le permis de certaines nouvelles centrales au gaz, le trou dans la vision de la Ministre de l’énergie est d’au moins 4.000MW. Il faudrait donc prolonger 4 réacteurs et construire de nouvelles centrales au gaz.


Ce week-end Elia publiait dans la presse une étude affirmant qu’en 2050 la Belgique devrait importer 50% de son électricité ! On marche sur la tête. Il n’y a aucune garantie d’avoir les capacités nécessaires venant de l’étranger car nos voisins comme nous seront confrontés à la nécessaire électrification de leur transport et de leur chauffage.


Alors devinez ce qui va nous arriver ! préparez les bougies et les groupes électrogènes !




Messages surlignés
Messages récents
Archief
Zoeken op tags
Volg ons
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square