Sortie du nucléaire voici le rapport qui donne un double feu ROUGE !

Le rapport de la Ministre transmis au gouvernement ne change absolument rien à notre analyse.


Il faut 13.700MW pour passer le pic de l’hiver 2025-26 d’après Elia.


Ce pic est sous-estimé de 10% au moins pour 2025-26, car aujourd’hui à 12h la Belgique consommait 13.800MW (electricityMap) et on veut nous faire croire qu’en 2025, la consommation ne sera pas plus importante vu l’évolution de l’électrification du transport et du chauffage pour diminuer nos émissions de CO2. Ce pic avoisinera les 15.000MW.


Le problème ce n’est pas le CRM de 4.500MW mais les 9.500MW restant à trouver pour passer ce pic.


Les estimations des importations de 1.935MW, de la Gestion de la demande de 1.467MW sont exagérément optimistes pour pouvoir se passer du nucléaire. Nos voisins doivent aussi électrifier pour réduire le CO2, leurs capacités à exporter vers la Belgique diminueront en fonction de leur situation, compter sur eux c’est de la folie. La gestion de la demande reviendra à appliquer le plan de délestage. Les habitants des provinces du Limbourg et du Luxembourg peuvent s’inquiéter.


Dans la presse écrite ce matin et les médias audiovisuels ce midi, on peut lire ou entendre, « 3.800MW de capacités déjà existantes (vieilles centrales au gaz) qui ont fait l’impasse sur le premier tour mais qui devraient répondre dans trois ans ». Non, ces centrales ne sont pas rentables avec le niveau de subsides de 2021, pourquoi seraient-elles rentables en 2024 ? 2.000MW auront disparu du marché en 2024.


Nous confirmons qu’il manque au moins 4.000MW indépendamment du CRM. Il y a un problème d’approvisionnement. FEU ROUGE !


Sur les prix, l’analyse de l’UGent se base sur les prix d’il y a quelque mois Donc on ne tient pas compte de l’explosion des prix du gaz observée récemment à savoir multipliés par 4 !


Le prix de l’électricité produite représente 35% de la facture. Ce prix est déterminé par la centrale TGV donc par le gaz qui représente 80% du coût de production de ce MWh.


Supposons que le prix du gaz double, ceci signifie 60% d’augmentation du prix de l’électricité et 21% d’augmentation de la facture totale du consommateur càd une deuxième TVA. Si votre facture mensuelle d’électricité est de 50€, cela signifie une augmentation de 10,50€ par mois donc 126€/an et pas de 5€ à 15€ comme le dit l’UGent. Tout le monde comprendra qu’un mix énergétique composé uniquement de gaz et de renouvelable va amplifier la sensibilité de notre facture aux prix du gaz sur les marchés internationaux. FEU ROUGE !


Lisez aussi le communiqué de presse commun:


Press Release retention CNCNCK CGSLBACLVB 20211202 fr
.pdf
Download PDF • 105KB


Messages surlignés
Messages récents
Archief
Zoeken op tags
Volg ons
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square